Modes d’apprentissage et de transmission

Le ’ori tahiti, de même que pour de nombreuses phases de la vie tahitienne, repose sur la notion de collectivité. Dès l’enfance, les Tahitiens entrent en contact avec la notion de danse associée à celle de groupe lors des fêtes familiales et des réunions joyeuses qui jalonnent la vie sociale. Ils y entendent les mélodies et apprennent les chants du répertoire traditionnel développant ainsi leur sensibilité artistique et le sens du rythme. Par mimétisme et encouragés par leurs ainés ils esquissent...

Lire la suite : Modes d’apprentissage et de transmission

Langues utilisées dans la pratique

La pratique du ’ori tahiti et l’apprentissage des chants et des déclamations qui l’accompagnent, dont les paroles sont en tahitien ou dans d’autres langues polynésiennes, contribuent à la revitalisation de ces langues et du patrimoine symbolique qui leur est associé. Cette dynamique est d’autant plus souhaitable que les langues autochtones sont par ailleurs menacées. Dès leur plus jeune âge, les enfants inscrits dans les écoles de danse se familiarisent au vocabulaire vernaculaire propre à la...

Lire la suite : Langues utilisées dans la pratique

La question de la tradition : évolution d’une pratique

La danse constitue un élément culturel fort en Polynésie. Les témoignages des observateurs extérieurs à travers le temps évoquent l’omniprésence de la danse dans la société tahitienne. Cependant, l’histoire du ’ori tahiti ne s’inscrit pas dans une forme linéaire. Dans leurs premières observations, les Occidentaux, par leur approche culturelle de la danse, ont donné du sens à l’expression dans sa généralité or, les balancements de hanches féminins considérés comme lascifs n’avaient pas le sens...

Lire la suite : La question de la tradition : évolution d’une pratique

Les représentations

Un spectacle se structure autour d’un thème à partir duquel se construit la chorégraphie scénique. Deux catégories sont distinguables : Les thèmes qui relatent les événements historiques, font l’éloge d’un site naturel ou culturel ou racontent les mythes et les légendes puisant aux sources de la tradition orale et contribuant ainsi à sa perpétuation. Le mouvement dansé replace artiste et spectateur dans un contexte « traditionnel ». L’espace scénique permet de réactiver et de retraduire en gestes...

Lire la suite : Les représentations

Les spécificités du 'ori tahiti

Le terme ’ori tahiti se traduit littéralement par « danse (’ori) tahitienne (tahiti) ». En ce sens, il est indissociable de son origine, de son lien au sol et de la charge affective accordée à l’enracinement culturel dans l’espace insulaire des îles de la Société. En substance, le ’ori désigne une forme d’expression collective reposant sur une technique de danse traditionnelle. Il met en exergue une distinction des genres (hommes/femmes), d’une part, et une dissociation du corps, d’autre part,...

Lire la suite : Les spécificités du 'ori tahiti

Copyright 2018 Conservatoire Artistique de la Poynésie française | All Rights Reserved | Téléphone : 40 50 14 18  | Tous droits réservés Mentions légales | Design by TPP Conseil