Lettre de soutien du Président du CESC

Je souhaite, par ce courrier, apporter mon profond soutien à la candidature du ‘'ori tahiti au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO.

Président du Conseil économique, social et culturel de la Polynésie française, chef d'entreprise, père de famille mais polynésien avant tout, je tiens à témoigner mon attachement à notre culture. Une culture porteuse de valeurs fondamentales pour notre société.

Le ‘ori tahiti est pour ma part représentatif de ces valeurs et de cette force qui nous lient à travers les générations.

La danse traditionnelle tahitienne a cette capacité unique de donner envie à ceux qui la pratiquent de se dépasser pour exprimer collectivement un amour passionné aux arts traditionnels polynésiens dans lesquels se retrouvent les chants aux textes engagés, les costumes aux savoirs-faire ancestraux et la musique aux instruments originaux qui anime chaque pas des danseurs.

Son apprentissage permet notamment aux jeunes pratiquants polynésiens de se construire, de ressentir et de partager ensemble une identité commune.

Préserver la pratique du ‘ori tahiti, c'est sauvegarder une partie indéniable de l'identité du peuple polynésien.

Protéger cette pratique singulière, c’est également mieux la valoriser et la transmettre sans faux pas à la communauté de danseurs du monde entier.
 

Président du CESC
Kelly ASIN-MOUX

Copyright 2018 Conservatoire Artistique de la Poynésie française | All Rights Reserved | Téléphone : 40 50 14 18  | Tous droits réservés Mentions légales | Design by TPP Conseil