Lettre de soutien de Stephane ROSSONI

Je tiens, par la présente lettre, soutenir l’action du Ministre de la culture, qui sollicite l'intégration à la liste du Patrimoine Culturel Immédiat (PCI) du Ori Tahiti.


Arrivé en Polynésie en 1983 au sein du conservatoire, j'ai dès 1985 et cela pendant 5 ans participé en tant que danseur et musiciens au sein de la troupe TEMAEVA de coco Hotahota à plusieurs « Tiurai » (Heiva aujourd'hui) et à un festival des arts. Cette expérience est restée gravé dans ma mémoire et surtout dans mon cœur. Je me souviendrais toujours de Coco HotaHota nous disant avant l’entrée sur scène de la place Vaiete : « Soyez beaux, soyez fiers ».

Je ne pourrais jamais oublié cet état dans lequel le Ori Tahiti m'avait transporté lors de cette première soirée du Heiva lorsque Temaeva est entrée sur scène, la magie qui s en dégageait, la lumière, le coté irréaliste, la force du groupe, la disparition des individualités…

Il y a peu de moments dans une vie qui procurent une telle intensité d'émotion mais le Ori Tahiti l'a fait et pour cela je le remercie.

En dehors de mon cas personnel, je côtoie depuis 35 ans la jeunesse polynésienne au Conservatoire et jamais je n ai vu faiblir cette passion qui les anime, de la plus jeune élève à la plus âgée rien n'entache leur détermination .Ils vivent pleinement leur culture sans complexes et avec fierté . Le Ori Tahiti rayonne de plus en plus dans le monde et je ne crains pas pour sa perte d'identité ,le berceau sera toujours Polynésien ,mais le monde évolue et pas toujours dans le sens que l'on souhaite alors la protection du Ori Tahiti semble être une précaution appropriée.

 

S.ROSSONI

Professeur de Batterie

Conservatoire Artistique de Polynésie Française

Copyright 2018 Conservatoire Artistique de la Poynésie française | All Rights Reserved | Téléphone : 40 50 14 18  | Tous droits réservés Mentions légales | Design by TPP Conseil